Tuesday, September 2020

Marches anti-5e mandat : Les Etats-Unis défendent le droit des Algériens à manifester 

Après la France, les Etats-Unis s’expriment sur les manifestations contre le cinquième mandat du Président Abdelaziz Bouteflika. Les USA ont ainsi appelé l’Algérie à respecter le droit des citoyens à manifester.

« Nous observons ces manifestations en Algérie et nous allons continuer à le faire », a déclaré à la presse, Robert Palladino, porte-parole de la diplomatie américaine. Cité mardi par l’AFP, le même responsable a ajouté que  « Les États-Unis soutiennent le peuple algérien et son droit à manifester pacifiquement ».

Il est vrai que les propos de Palladino ne constituent une ingérence d’autant qu’il n’a pas exprimé un avis sur le motif des manifestations populaires, ni sur la légitimité ou non des revendications. Cependant, force est de constater que désormais, la situation que connait le pays est au centre des préoccupations des puissances étrangères. La France s’est déjà exprimée, souhaitant que l’élection présidentielle en Algérie se déroule dans de « bonnes conditions ».

« Nous souhaitons que l’élection présidentielle se déroule dans de bonnes conditions. C’est au peuple algérien qu’il appartient de choisir ses dirigeants et de décider de son avenir », a indiqué la porte-parole du Quai d’Orsay, Agnès Von Der Mühll.

Input your search keywords and press Enter.