Messahel réagit pour la première fois sur l’affaire de la Cocaïne

Le ministre des affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a réagit ce jeudi à la tentative d’introduction de 701 kg de Cocaïne via le port d’Oran.

Intervenant à l’émission de la radio chaîne III « Invité de la Rédaction » , le MAE a déclaré que « nous avons attiré l’attention sur la relation qui existe entre le terrorisme et le crime organisé ». Bien qu’il ne cite pas directement l’affaire de la saisie d’une quantité énorme de la Cocaïne au port d’Oran, mais il fait clairement savoir que cette quantité « peut avoir une relation direct avec des réseaux de terrorisme ».

Selon le N¨1 de la diplomatie algérienne,  « le terrorisme cherche toujours à se financer et, aujourd’hui, il est prouvé qu’au Sahel ou ailleurs, il y a une ramification et une connexion qui s’est établie définitivement entre le crime organisé et le terrorisme », a-t-il fait remarquer.

C’est la première fois qu’un officiel algérien établie « un possible lien » entre l’affaire des 701 kg de la cocaïne et le terrorisme.

Lire plus d’articles sur l’affaire de la cocaïne  

Input your search keywords and press Enter.