Ouyahia annonce officiellement une LFC pour 2018

Une Loi de financescomplémentaire (LFC) pour l’exercice 2018 sera présentée en Conseil des ministres dans « une ou deux semaines », a affirmé mardi à Alger le Premier ministre Ahmed Ouyahia.

Selon M. Ouyahia, qui faisait une déclaration à la presse à l’issue de l’inauguration de la 51ème Foire internationale d’Alger, le recours à une LFC a été dicté par la nécessité de faire avancer certains projets dans le cadre d’une situation financière qui reste « difficile ».

« Il y aura une loi de finances complémentaire d’abord parce que la situation financière du pays est toujours difficile. Nous travaillons actuellement avec des emprunts », a-t-il observé.

Vue cette situation, la LFC 2018 « ne contiendra pas de crédits (budgétaires) supplémentaires car nous devons veiller à la rigueur budgétaire », a avancé le Premier ministre.

Par contre, cette LFC verra l’augmentation des autorisations de programmes pour « nous permettre de faire avancer quelques projets », a-t-il précisé.

Interrogé sur les mesures prévues dans l’avant projet de loi, il a invité la presse à « être patients et attendre le passage du texte en Conseil des ministres pour avoir les détails ».

A propos de la 51ème FIA, M. Ouyahia s’est réjoui de la variété des produits exposés par les producteurs nationaux et de l’orientation accrue de ces derniers vers l’exportation.

« Ce salon permet au grand public de s’assurer de la diversification de l’économie nationale dans différents secteurs. L’économie algérienne n’est pas une économie pétrolière uniquement mais une économie forte capable d’exporter », a-t-il soutenu.

Cette performance de l’économie algérienne « encouragera le Gouvernement à soutenir davantage les entreprises algérienne afin d’impulser l’économie nationale », a assuré le Premier ministre.

Input your search keywords and press Enter.