Saturday, August 2020

Ouyahia et Sellal condamnés respectivement à 15 et 12 ans de prison ferme

Les deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, poursuivis pour « dilapidation de deniers publics », « octroi d’indus avantages » et « abus de fonction » dans l’affaire de montage automobile, ont été condamnés, mardi, respectivement à 15 et 12 ans de prison ferme par le tribunal de Sidi M’hamed à Alger.

Une amende de 100 millions de centimes a été également prononcée à l’encontre de Abdelmalek Sellal pour les mêmes charges.

Le tribunal a condamné par contumace à 20 ans de prison ferme, l’ancien ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb (actuellement en fuite) contre lequel un mandat d’arrêt international a été lancé.

L’ancien ministre de l’Industrie et des mines, Youcef Yousfi a été condamné, quant à lui, à 10 ans de prison ferme, tandis que l’ancien ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane a été acquitté.

Des peines de 10 ans et 5 ans de prison ferme ont été respectivement prononcées à l’encontre de l’ancien ministre de l’Industrie, Mahdjoub Bedda et l’ex-wali de Boumerdes, Nouria Yamina Zerhouni.

Input your search keywords and press Enter.