Sunday, May 2019

Participation à la conférence initiée par le pouvoir : le FFS dément

Le Front des forces socialistes (FFS), a démenti sa participation à la conférence nationale inclusive que veut organiser le pouvoir et contenue dans la feuille de route proposée par le président Bouteflika aux algériens.

Le FFS « dément formellement l’information parue » ce samedi 16 mars. Une information selon laquelle Ali Laskri aurait accepté de prendre part à cette conférence. « Le Front des Forces socialistes n’a jamais été contacté pour participer à la conférence de consensus initiée par le pouvoir », écrit le parti dans un communiqué, dénonçant une « grossière manœuvre de désinformation qui vise une fois de plus à discréditer et à déstabiliser le parti ».

Tout en réaffirmant maintenir le cap et ne rien céder sur ses principes, le FFS rappelle ses positions fondamentales et historiques « épousées par nos concitoyens (es) ».

« Nous avons démontré sur le terrain notre attachement à rester avec le peuple jusqu’au départ du régime autoritaire et l’instauration de la deuxième république », affirme-t-il, tranchant que « ni les ruses du pouvoir ni ses tentatives de gagner du temps ne nous feront détourner de l’essentiel ».

Pour rappel, l’instance présidentielle a nommé hier vendredi un nouveau premier secrétaire. Le docteur Hakim Belahcel est désormais le remplaçant de M’henni Haddadou, premier secrétaire par intérim nommé la semaine dernière dans la foulée d’un mouvement de fronde contre l’ex-premier secrétaire Hadj Djilani.

Input your search keywords and press Enter.