Friday, October 2020

Plusieurs hectares de récolte perdus dans des incendies en 48 heures à Médéa

Une série de feux de récoltes a été enregistrée durant les dernières quarante-huit heures à travers différentes communes de la wilaya de Médéa, causant la perte de plusieurs hectares de culture céréalière, d’arbres fruitiers, de ruches d’abeilles, et la destruction de parcelles de couvert végétal, a-t-on appris dimanche auprès de la protection civile.

Cinq feu de récolte ont été recensés au cours de la seule de journée de vendredi, où un premier foyer a été signalé à « Faidh Hamad », dans la commune de Souagui, à 65 km au sud-est de Médéa, a provoqué la destruction de deux hectares de blé dur, alors qu’un deuxième foyer d’incendie a été signalé la même journée à « Lebouar », commune de Seghouane, à 43 km au sud de Médéa, vite maitrisé par les unité de la protection civile et des citoyens bénévoles qui ont permis de réduire les pertes, puisqu’une petite de 156 ares seulement a été parcourue par le feu, a-t-on précisé.

Selon la même source, trois autres feux de récoltes se sont déclenchés la journée de vendredi, respectivement à « Kenitra » et « Mouzoubia », relevant de la commune de Mihoub, située à 100 km au nord-est du chef-lieu de wilaya, et « Bezizza  » dans la commune de Bouchrahil, à 56 km à l’est de Médéa.

Quatre hectares de couvert végétal, plus de 940 arbres fruitiers et rustiques et une cinquantaine de ruches d’abeilles ont été réduits en cendre suite à ces feux de récoltes qui ont mobilité d’importants moyens humains et matériels pour les circonscrire, a-t-on ajouté.

Par ailleurs, 129 bottes de pailles ont été détruites dans un incendie qui s’était déclaré dimanche matin à « Beni-Maaloum », commune de Bouskène, à 63 km à l’est de Médéa, qui a enregistré, deux jours auparavant, la destruction d’une parcelle de deux hectares de blé dur et quatre hectares de couvert végétal, a indiqué la protection civile.

Input your search keywords and press Enter.