Privatisation des EPE, Seddik Chiheb dénonce une « interprétation politicienne et erronée»

Le porte-parole du RND, Seddik Chiheb, vient de dénoncer via une déclaration à DMA ce qu’il appelle « une interprétation politicienne et erronée »  de l’instruction présidentielle relative aux privatisations des entreprises publiques.

« L’instruction présidentielle concernant les privatisations des entreprises publiques est venue pour clarifier ce qui est communément admis. Le conseil des ministres est présidé par le président de la république  et il va de soi que les décisions du conseil des participations de l’Etat (CPE) soit soumises à l’approbation du chef de l’Etat », explique le numéro 2 du RND à DMA.

Par ailleurs,  il dénonce « les interprétations politiciennes et erronées de cette instruction présidentielle », en rappelant le contenu de la dépêche de l’APS qui, selon lui, « n’a fait que clarifier ce que dit la loi ». Une source autorisée, rappelons-le, a déclaré à l’agence officielle lundi dernier que « L’article 20 de l’ordonnance 01-04 prévoit que la stratégie et le programme de privatisation doivent être adoptés par le Conseil des ministres, présidé par le Chef de l’Etat ». Ce recadrage de la présidence est intervenue au moment ou la polémique faisant état de l’opposition du chef de l’Etat aux privatisations des EPE initiées par Ahmed Ouyahia, battait son plein.

Concernant la position d’Ahmed Ouyahia, disparu des radars depuis le début de cette polémique, M. Chiheb nous a informé qu’il s’exprimera samedi prochain devant la presse nationale à l’issue du conseil national de son parti.

Input your search keywords and press Enter.