Saturday, August 2020

Procès de corruption : Des hommes d’affaires et des anciens ministres doivent verser des millards à l’Etat

 Le tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a ordonné, mardi, aux anciens ministres et hommes d’affaires condamnés dans l’affaire de montage automobile, de verser au Trésor public, qui s’est constitué partie civile, 20 milliards de dinars algériens (DA) à titre de dédommagement.

La même juridiction a également condamné Ahmed Ouyahia, les anciens ministres de l’Industrie, Abdessalem Bouchouareb (en fuite), Youcef Yousfi et Mahdjoub Bedda, et Amine Tira (fonctionnaire du ministère de l’Industrie), à verser à la partie civile Abdelhamid Achaïbou (propriétaire de KIA) un montant de 2 milliards de DA à titre de dédommagement.

Le tribunal a condamné, dans la même affaire, Ouyahia, Bouchouareb, Yousfi et Mahdjoub Bedda à verser une indemnisation de 500 millions de DA à « Emin Auto ».

La même juridiction a ordonné Ouyahia, Bouchouareb, Youcef Yousfi, Mahdjoub Bedda et Amine Tira à verser une indemnisation de 100 millions de Da à la partie civile « Groupe Cevital » et 200 millions de Da au groupe Achaïbou Abderrahmane.

Le juge avait débouté le ministère de l’Industrie et des mines de sa demande d’indemnisation, car non fondée.

Input your search keywords and press Enter.