Monday, January 2021

Programmes d’enseignement de l’ANP, un module d’Histoire comme matière  fondamentale (Gaid Salah)

La « nécessité »  d’inclure le module d’Histoire comme matière fondamentale dans les programmes d’enseignement au niveau de toutes les structures de l’appareil de formation de l’Armée, a été souligné hier lundi, par le  Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale.

En effet, dans son allocution prononcée à l’entame d’un colloque intitulé « La doctrine militaire de la Révolution de Novembre  1954 » tenu au Cercle national de l’Armée, le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a exprimé «le grand intérêt accordé par le Haut commandement de l’ANP à l’Histoire nationale en général, et à l’Histoire de la glorieuse Révolution de Novembre-1654 en particulier, faisant ressortir l’importance  d’organiser ce genre de colloques, quelques jours après la célébration, par le peuple algérien, de la fête de la victoire».  «De prime abord, il m’appartient d’exprimer ma profonde gratitude de participer à cet important colloque, qui aborde la recherche et l’étude de la doctrine militaire de la Révolution de Novembre 1954, qui constitue un des aspects vitaux qui mérite toute l’attention et l’intérêt qui lui reviennent, considérant qu’elle est la source fondamentale des principes de la glorieuse Révolution de Libération et le réservoir de ses hautes et nobles valeurs», a indiqué à ce propos Gaïd Salah.

Le Général de Corps d’Armée a rappelé que «la glorieuse Révolution de Novembre qui a constitué hier une base solide pour le combat couronné de triomphe, demeure une source de fierté pour le peuple algérien, digne de se référer à ses principes et de puiser dans le réservoir de ses nobles  valeurs». Pour Ahmed Gaïd Salah, «les héros de la Révolution de Novembre ont établi un mode révolutionnaire exemplaire, ont accompli des exploits et ont ancré de nobles valeurs morales ».

Input your search keywords and press Enter.