Saturday, May 2019

Quelle crédibilité pour Kamel Feniche, nouveau président du Conseil constitutionnel ?

Abdelkader Bensalah a désigné Kamel Feniche comme nouveau président du Conseil constitutionnel après la démission de Tayeb Belaiz.

« Monsieur le Chef de l’Etat a accepté la démission de M. Tayeb Belaïz et désigné M. Kamel Feniche à la fonction de président du Conseil Constitutionnel », a indiqué ce mardi soir, 16 avril, un communiqué de la Présidence repris par l’APS.

Le nouveau patron du Conseil constitutionnel est membre de cette institution depuis 2016, élu parmi les deux membres du Conseil d’Etat. Avant, il avait travaillé au niveau de la Cour suprême après avoir exercé comme procureur général à Tebessa et à Oum El Bouaghi.

Inconnue du grand public, cette personnalité fera-t-elle consensus au sein du mouvement populaire qui ne veut pas que des figures du système hérité de Bouteflika gèrent la période de transition ? C’est la question qui se pose désormais.

Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah a, peut-être cru bien faire en nommant immédiatement un autre président à la tête du Conseil constitutionnel. Mais, son choix sera-t-il accepté par les algériens ? Pas si sûr. Sachant que lui-même est contesté, Bensalah est l’un des 2B restants dont le peuple demande le départ, en plus de Noureddine Bedoui, des 3B si l’on rajoute Mouad Bouchareb. C’est dire que toute décision qu’il prendra est certainement passible de critique, voire de rejet. Car, le fait que le chef de l’Etat désigne une personnalité appelée à intervenir directement dans le processus d’élection d’un futur président de la république, cela reviendrait à ce qu’il participe à la période de transition. Or, les algériens veulent que cette période soit guidée par des personnalités intègres sans aucun passé.

En tout cas, le verdict concernant cette désignation sera donné ce 19 avril lors des marches populaires du 9e vendredi depuis le 22 février. Kamel Feniche aura-t-il « la bénédiction » des algériennes et des algériens ?

Input your search keywords and press Enter.