Monday, October 2020

Radiation des enseignants, Benghabrite fait machine arrière

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit, a assuré mardi, que toutes les mesures appropriées seront prises « dans les plus brefs délais »  pour la réintégration des enseignants licenciés, réaffirmant que les portes « sont ouvertes » pour tous les enseignants désireux de déposer un recours auprès des directions de l’éducation.

« Sensible à la situation des enseignants et en droite ligne des orientations du président de la République sur le renforcement du dialogue et de la concertation avec l’ensemble des partenaires sociaux, le ministère de l’Education nationale confirme, encore une fois, que les portes sont ouvertes pour tous les enseignants désireux de déposer un recours auprès des directions de l’éducation, et que toutes les mesures appropriées seront prises dans les plus brefs délais », a écrit Mme Benghabrit sur sa page Facebook.

Plusieurs établissements scolaires sont en grève depuis le 30 janvier en réponse à l’appel du Cnapeste qui avait appelé à une grève illimitée réclamant l’application du procès verbal du 19 mars 2015 et la concrétisation des procès verbaux des wilayas de Blida et Bejaia outre l’annulation des mesures de ponction « arbitraire et abusive » des jours de grève.

Il faut souligner que ce geste de la part de la ministre de l’éducation, bien qu’elle fasse machine arrière après un bras de fer de plusieurs semaines avec les grévistes,  va dans le sens de l’apaisement et intervient au même moment de la reprise du dialogue entre le ministère de la santé et les médecins résidents. A savoir si le gouvernement a décidé de juguler les deux crises en engageant un véritable dialogue avec les contestataires.

A noter également, que le CNAPESTE est toujours en réunion extraordinaire de son conseil national pour décider de l’avenir de la grève.

Input your search keywords and press Enter.