Rebrab dénonce « une injustice flagrante » après la condamnation de Mourad Bouzidi

Poursuivi en justice puis condamnée à la prison avec sursis, Mourad Bouzidi, porte parole de la coordination nationale des comités de soutien au groupe CEVITAL, a reçu ce matin l’appui « indéfectible » du patron du groupe, Issad Rebrab.

Dans une tribune publiée aujourd’hui par la presse nationale, Issad Rebrab apporte «  son soutien total et indéfectible à Mourad Bouzidi ainsi qu’à toute sa famille ». Accusé de diffamation pour « avoir dénoncé le blocage, l’accostage des navires et le déchargement des équipements du projet de trituration de graines oléagineuses du groupe CEVITAL, il a été condamné à 3 mois de prison avec sursis et 20 000 DA d’amende par le tribunal de Bejaia dans un procès intenté contre lui  par le directeur général du port de Bejaia », indique Rebrab dans le même texte en dénonçant « une injustice flagrante ».

Input your search keywords and press Enter.