Tuesday, September 2020

Relations entre l’Algérie et le Maroc : Bouteflika répond  au Roi Mohamed VI

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a adressé un message de félicitations au souverain marocain, le Roi Mohamed VI, à l’occasion du 63e anniversaire de l’indépendance de son pays. Un message qui semble répondre au dernier appel du Roi à un dialogue « direct et franc » avec l’Algérie.

« Il m’est particulièrement agréable, au moment où le peuple marocain frère célèbre le 63e anniversaire de sa glorieuse indépendance, de vous adresser mes chaleureuses félicitations et mes vœux les meilleurs, priant Dieu Tout-puissant de vous accorder, ainsi qu’à la famille royale, santé et bien-être et davantage de progrès et de prospérité au peuple marocain frère, sous votre direction éclairée », a écrit le président Bouteflika dans son message.

« Je salue, en cette heureuse occasion, les grands sacrifices consentis par le peuple marocain, sous la direction de votre grand-père Mohamed V que Dieu ait son âme, couronnés par la proclamation de l’indépendance et le recouvrement du peuple marocain de sa souveraineté », a ajouté le Président Bouteflika.

« L’occasion est également pour moi de vous réitérer notre détermination à œuvrer de concert avec vous pour consolider les relations de fraternité et de solidarité qui unissent nos deux pays et ancrer les relations bilatérales basées sur le respect mutuel, au mieux des aspirations de nos deux peuples au progrès, au développement et à la prospérité », a conclu le président de la République.

La tonalité du message du président Bouteflika est clairement orientée vers l’apaisement. Le texte affirme la disponibilité de l’Algérie à consolider les relations entre les deux pays.

Bien que Bouteflika ait exprimé à plusieurs reprises ces derniers temps la disponibilité de l’Algérie à aller de l’avant pour apaiser les relations entre les deux pays voisin, néanmoins cette fois le message du chef de l’Etat intervient dans une conjoncture particulière marquée par l’appel du Roi du Maroc à un dialogue « direct et franc » avec l’Algérie.

Le soutien affiché de Paris et de certains pays du golf notamment le Qatar à l’appel du Roi  Mohamed VI en direction de l’Algérie n’a pas fait réagir Alger officiellement.

Dans les mœurs diplomatiques, un tel appel devait être suivi par une réponse claire de la part de l’Algérie. Il se peut que le silence, malgré ce message de Bouteflika, cache un froid et une méfiance d’Alger vis-à-vis de son voisin de l’ouest de part le timing de l’appel qui coïncidait, rappelons-le, avec l’anniversaire de la marche verte vers le Sahara occidentale. Considérés par l’Algérie comme une affaire de décolonisation, le timing de l’appel du Roi est certainement perçu comme une énième manouvre du royaume chérifien.

Il est peu probable que les relations entre Alger et Rabat font un saut qualitatif rapidement, mais des bons signes de part et d’autre se précisent.

Input your search keywords and press Enter.