Saturday, August 2019

Relogement à Alger, la 24ème  opération prévue avant le Ramadhan

Les opérations de relogement entamées ces dernières années dans la wilaya d’Alger, se succèdent. Ainsi après l’achèvement de la 23ème opération de relogement qui concerne 3000 familles dans la date n’a pas été encore communiquée,  il sera procédé, avant le Ramadhan prochain, au lancement de la 24ème opération au profit de 6000 à 8000 familles occupants des habitations précaires, selon le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh.

«Les bidonvilles ont été éradiqués et il ne reste que les habitations précaires et les haouch», a soutenu le wali d’Alger, hier mercredi,  lors d’une conférence de presse animée à l’occasion du lancement de la deuxième étape de la 23ème opération de relogement qui concerne plus de 2000 familles précisant «qu’après les habitations précaires et haouch, c’est les habitants des logements exigus qui seront pris en charge».

«39 hectares ont été récupérés à la faveur de la deuxième étape de la 23ème opération, ce qui a permis de libérer les assiettes foncières consacrées à la réalisation de plusieurs projets publics, ce qui amène la superficie globale récupérée depuis le lancement de l’opération de relogement en juin 2014 à près de 500 hectares», a rappelé M. Zoukh.

Concernant les affaires de trafic et de détournement de logements, le wali d’Alger a fait savoir que «1100 affaires sont actuellement au niveau de la justice». «Plus de 500 affaires ont été tranchées à l’issue desquelles des peines lourdes ont été prononcées à l’encontre des mis en cause», a-t-il ajouté. M. Zoukh a tenu à souligner que le nombre des affaires de trafic et de détournement pour l’obtention d’un logement sans y ouvrir droit commence à diminuer progressivement. Avec l’achèvement de la deuxième étape de la 23ème opération de relogement dans la wilaya d’Alger, quelque 44.000 familles auront été relogées depuis le lancement de l’opération en juin 2014 auxquelles s’ajouteront 13.000 bénéficiaires dans le cadre des programmes de logements sociaux participatifs (LSP). Ainsi, le nombre des familles bénéficiaires des opérations de relogement s’élèvera à près de 57.000 familles, soit 285.000 habitants.

Input your search keywords and press Enter.