Saison estivale: possible prolongation des horaires de surveillance nocturne des plages

Le directeur de la prévention à la Direction générale de la protection civile (DGPC), le colonel Nechab Farid a fait état, lundi à Alger de la possibilité de prolonger les horaires de surveillance nocturne des plages par les agents de la protection civile au niveau des plages autorisées à la baignade durant la saison estivale de 2018.

S’exprimant en marge du lancement de la semaine de sensibilisation et des journées d’information sur les dangers de baignade dans la mer, les points d’eau, et les barrages ainsi que les incendies des forêts et les accidents de la route, le colonel Nechab a indiqué à l’APS « qu’il y’a une possibilité de prolonger des horaires de surveillance nocturne des plages par les agents de la protection civile à travers les différentes plages notamment celles qui connaissent une forte affluence des estivants ».

Rappelant le bilan de la dernière saison estivale, le même responsable a fait savoir que les services de la protection civile ont enregistré environ 131 millions estivants et au moins 81.000 interventions à travers les différentes plages, relevant que ces opérations ont permis le sauvetage de 54.000 personnes, de porter secours à 20.000 personnes sur place, outre l’évacuation de 5000 personnes vers les différentes structures sanitaires.

Le bilan des noyades pour l’année dernière s’est élevé à 128 cas, dont 75 cas enregistrés au niveau des plages interdites à baignade et 58 autres après les horaires de permanence et surveillance nocturne des agents de la protection civile.

  S’agissant de la semaine de sensibilisation lancée par la DGPC, le même responsable a fait savoir que « l’objectif escompté est de mettre fin ou réduire les dangers menaçant les estivants », ajoutant qu’un programme riche et diversifié sera mis en oeuvre au niveau de toutes les unités du territoire national afin d’assurer une large diffusion des différents conseils et recommandations et promouvoir la culture de prévention chez les citoyens.

Pour sa part, M. Sadek Kamel, sous-lieutenant de la cellule de communication de la Direction de wilaya de la Protection civile a précisé que la Direction de wilaya oeuvrera, toute au long de la saison estivale, à l’organisation de journées de sensibilisation, dans l’ensemble des communes de la capitale, notamment de la promenade des Sablettes, de Barrage de Douera et des forêts de Bainem et de Bouchaoui, dans le but de sensibiliser les citoyens aux dangers d’infraction du code de la route et de la baignade dans les lieux dangereux.

De son côté, le lieutenant, Mouloud Ibazizen a indiqué que la participation des services de sûreté à ces « semaines de sensibilisation » visait à promouvoir le rôle de ces services dans le travail de sensibilisation et de prévention des différents dangers que peuvent encourir les citoyens suite au non-respect du code de la route.

Par ailleurs, la directrice de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya d’Alger, Mme Rabiaa Zerrouki a rappelé que la catégorie de marins-pêcheurs était, également,  concernée par ces initiatives de sensibilisation, au vu des dangers du métier qu’ils exercent.

 Organisées par la DPC, au niveau du Centre culturel d’Alger « Mustapha Kateb », ces portes ouvertes de sensibilisation ont été marquées par la participation de plusieurs organismes et directions, à l’instar de la Conservation des forêts, la Gendarmerie nationale (GN) et l’Etablissement de l’Hygiène urbain d’Alger (HURBAL), ainsi qu’un nombre considérable de citoyens.

Input your search keywords and press Enter.