Saturday, September 2020

Sidi Saïd lâche définitivement Bouteflika

L’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) lâche définitivement le président Abdelaziz Bouteflika. Au lendemain de l’appel général de corps d’Armée, chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah, à l’application de l’article 102 de la Constitution, l’UGTA a apporté son soutien à cette proposition.

« L’UGTA salue et prend acte de l’appel du général de corps d’armée, monsieur Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état major de l’Armée nationale populaire, à l’application de l’article 102 de la Constitution, constituant le cadre légal à même de surmonter la crise politique à laquelle est aujourd’hui confronté notre pays », écrit ce mercredi 27 mars, le syndicat d’Abdelmadjid Sidi-Saïd dans un communiqué.

L’UGTA rappelle que « le besoin de changement est devenu nécessaire », estimant qu’il doit se construire « à travers un dialogue emprunt de sagesse permettant de faire émerger l’édification d’une nouvelle république en harmonie avec les aspirations de notre peuple et de sa jeunesse et d’asseoir sereinement l’avenir et préserver notre pays, l’Algérie ».

Au sein de la centrale syndicale, beaucoup de sections de wilayas et de certains secteurs se sont démarquées depuis le début du mouvement du 22 février, de la direction, à sa tête Abdelmadjid Sidi-Saïd. Ce dernier est un fervent défenseur zélé du chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika.

Input your search keywords and press Enter.