Monday, July 2019

Sit-in des avocats et magistrats devant le ministère de la Justice

Des dizaines d’avocats et de magistrats ont observé, samedi un sit-in devant le siège du ministère de la Justice à Alger, pour revendiquer l' »indépendance de la justice » et exprimer leur solidarité avec le mouvement populaire, enclenché le 22 février dernier pour demander le départ du système.

Ces avocats et magistrats, rejoints par des notaires et des huissiers de justice, ont exprimé leur engagement à rester mobilisés jusqu’à la satisfaction de leur revendication, à savoir « l’indépendance totale de la justice qui garantit l’Etat de droit ».

Brandissant des emblèmes aux couleurs nationales, les robes noires scandaient des slogans relatifs à la consécration de la démocratie et de la justice.

Parmi les autres revendications figurent notamment « la lutte contre la corruption à travers l’ouverture des dossiers liés à ce phénomène, sans pressions de la part des autorités ».

Un membre du Club des magistrats (non agréé) a rappelé, à cette occasion, que son organisation « a participé, dès le début, au mouvement populaire et refusé catégoriquement de superviser les élections présidentielles qui étaient prévues pour le 18 avril ».

Input your search keywords and press Enter.