Thursday, November 2019

Vendredi 38 : « Nous irons jusqu’au bout »

En dépit du changement du climat, le Hirak n’a pas changé de ton ni son caractère pacifique, pour son 38ème vendredi consécutif, revendiquant le départ du système et la libération des détenus entre autres préalables à des élections libres.

Des dizaines de milliers de manifestants sont sortis, malgré un temps froid et pluvieux, pour investir les artères principales de la capitale et par ailleurs les lieux habituels du Hirak dans nombreuses villes d’Algérie.

Fidèles à leurs revendications, les hirakiens appellent aussi à l’instauration d’un Etat de droit, l’indépendance de la justice, et l’application des articles 7 et 8 de la Constitution, consacrant la souveraineté du peuple.

Les manifestants ont exprimé également leur détermination à aller jusqu’au bout dans leur mouvement de protestation en réponse au « jusqu’au-boutisme du pouvoir ».

Input your search keywords and press Enter.