Saturday, October 2020

Festival Mongorno du film de montagne: le PND remporte le 2e prix

Le parc national du Djurdjura (PND), a remporté le deuxième prix à la 1ère édition du Festival Mongorno du film de montagne, a indiqué samedi le chargé de communication de cette institution, le conservateur principal des forêts Ahmed Alileche.

Le PND, a participé au concours en ligne de la première édition de ce festival organisé par l’Office du tourisme de Médéa sous le haut patronage des ministres du Tourisme et de l’Artisanat et du Travail familial et de l’Environnement, avec un documentaire de 16 mn, mettant en valeur la diversité et la richesse environnementale et socioculturelle de ce parc, a précisé la même source à l’APS.

« Le PND s’est distingué par un classement honorifique en arrachant le deuxième prix. Après un travail de longue haleine qui a pris beaucoup de temps et des efforts colossaux, vu la superficie étendue et le relief accidenté du Djurdjura », des efforts qui ont permis de mettre en valeur le parc et de dévoiler ses potentialités nombreuses dont sa diversité faunistique et floristique avec ses espèces endémiques, son riche patrimoine hydrique, culturel, historique et cultuel, ses curiosités géologiques et géomorphologiques, ses villages suspendus aux falaises et la palette des sports de montagne qui sont ou peuvent y être pratiqués.

La fragilité de cet écosystème de montagne, menacé par une surfréquentation, la pollution causée par les déchets laissés sur place par des randonneurs et des campeurs, la surexploitation de ses ressources hydriques, le surpâturage, et la nécessité de la préservation pour le léguer aux générations futures, a été également mise en exergue dans ce film.

Lire aussi: « Tahya Cinéma », une plateforme pour faciliter la production et le financement de films
Pour le Parc National de Djurdjura, « ce rendez-vous a été une occasion pour montrer les trésors cachés du Djurdjura qui est un orobiome (écosystème de montagne) et la nécessité de promouvoir ses valeurs patrimoniales dans le cadre du développement durable », a-t-on indiqué.

Ce prix a été décroché sur un total de 14 films en compétition. Le premier prix a été remporté par le documentaire « Mina El Kima, From above » de Mohamed Gribi alors que le troisième a été attribué pour le film « Timezguida el Fatina » (Timezguida la séductrice) de Mahiedine Skender, ont annoncé, sur les réseaux sociaux, les organisateurs de cette manifestation destinée à promouvoir et développer la production des films de montagne et de la protection de l’environnement.

Le prix du jury a été accordé à « Kouat el aazima, power of will » d’Ishak Lafani et celui du public au court métrage « Rekoub Edarradja » ou « Cycling » de Samir Djebari, ont ajouté les initiateurs de ce festival placé sous le slogan « Pour la promotion du tourisme de montagne en Algérie » organisé du 24 au 27 septembre dernier à Médéa.

Input your search keywords and press Enter.