Friday, September 2020

« Jijel à travers l’histoire »: escapade virtuelle en temps de confinement sanitaire

Une exposition virtuelle baptisée « Jijel à travers l’histoire », initiée par l’association Jijel Antique, offre au visiteur l’opportunité de découvrir l’antique Igilgili à travers des photos anciennes tout en demeurant chez soi en ce temps de confinement sanitaire imposé par la pandémie du nouveau coronavirus.

L’exposition qui éveille toutes les nostalgies présente ainsi l’histoire de cette cité plusieurs séculaires, ses vestiges, ses illustres figures et personnalités, ses lieux publics et ses traditions sociales.

L’idée de l’exposition, ou voyage dans le temps, est de proposer notamment aux jeunes générations jijeliennes en ce temps de confinement à domicile « un espace virtuel » pour revisiter l’histoire et les traditions de leurs aïeuls et aux plus vieux de revivre des souvenirs du temps passé, affirme à l’APS Djamel-Eddine Hadji, président de l’association Jijel Antique.

Accueillie par la page Facebook de cette association, l’exposition qui a déjà reçu 2000 visiteurs a l’avantage d’offrir à toute personne possédant de vieilles photos ou tout autre objet symbolique de la cité de les partager sur la page avec les autres visiteurs, assure Hadji.

Si la plupart des publications ont collectionné de grands nombres de likes et partages, certaines autres ont ravivé les souvenirs intimes de beaucoup qui y ont découvert les photos de leurs proches ayant participé à façonner l’histoire de la ville.

Commentant la photo de Birouk Abdelkader dans le thème des anciens directeurs des écoles primaires de la commune de Jijel, Mme Lola Laïssaoui écrit avec une note d’émotion « j’ai travaillé avec M. Birouk et je garde de lui le souvenir d’un éducateur comme on n’en retrouvera plus jamais. A lui seul, il était une école. D’ailleurs dans ma vie personnelle et professionnelle, j’ai suivi les pas de mon père et de M. Birouk. Allah yarhamhoum. »

Chaque jour, l’exposition s’élargit d’un nouveau thème accompagné de quatre à huit photos anciennes dont les dates sont comprises entre 1856 et 1980 fournies par l’association, à partir de ressources sur le web ou encore par des citoyens ayant accepté de partager leurs archives familiales.

Les thèmes de l’exposition s’inspirent des recherches personnelles de Djamel-Eddine Hadji sur l’histoire de Jijel sur les plans culturel, sportif, touristique, industriel et halieutique publiées dans son ouvrage « Le mémorial de la ville de Jijel » paru en 2012, ainsi que de plusieurs écrits d’historiens nationaux et français, explique cet auteur passionné de l’histoire de sa cité.

Un des thèmes est ainsi consacré au premier groupe des Scouts musulmans algériens (SMA) créé en 1936 par Chabouni Tayeb alias Brahem.

Un autre thème aborde l’histoire des clubs sportifs de la ville, dont le Sporting club jijelien fondé en 1921 par Omar Benyahia et la Jeunesse sportive jijelienne (JSD) crée en 1936 par Fegani Mohamed.

L’histoire artistique de Jijel a eu également son thème consacré aux troupes andalouses dirigées par Kamel Mechtar (El Kendi) et les troupes d’El Ghaïta et Zorna dont la tradition qui fut perpétuée par Mohamed Khellaf et Da L’Hocine Azzoune remonte à la période ottomane.

L’exposition met en lumière les vestiges architecturaux d’Igilgili dont le Grand phare, l’ancienne mairie, le marché couvert, l’hôpital militaire et la cité archéologique mise au jour au quartier Rabta.

Input your search keywords and press Enter.