Saturday, October 2020

Les JCC 2020 auront lieu sans compétition officielle

Les 31e Journées cinématographiques de Carthage (Jcc) auront lieu, « sans la compétition officielle », pour cause de pandémie du coronavirus, annonce un communiqué publié, mercredi, sur le site du festival.

Faisant part de sa décision de « reporter la compétition officielle » tout en gardant les inscriptions des films « ouvertes » pour toutes les catégories, le bureau directeur annonce que les films inscrits sur la plateforme des JCC « seront pris en considération pour la prochaine édition en 2021 ».

L’édition exceptionnelle de 2020, qui reste tributaire de l’évolution de la situation sanitaire mondiale, devrait se dérouler du 7 au 12 novembre prochains, et sera exclusivement réservée à « une sélection de films africains et arabes », primés et non primés, qui « ont marqué l’histoire de cette manifestation de 1966 à 2019 », précisent les organisateurs.

Le comité directeur des Jcc présidé par Ridha Behi, évoque « une édition exceptionnelle pour une année exceptionnelle » en cette période de crise sanitaire et de confinement général en Tunisie comme dans la plupart des pays du monde.

Toutes les nouveautés concernant cette édition seront dévoilées ultérieurement, indique la même source.

Créées en 1966, les Jcc sont une manifestation cinématographique annuelle d’envergure régionale qui oeuvre à offrir une visibilité aux films du continent africain et des pays arabes , avec, depuis peu, une ouverture sur les cinémas du monde.

En 2019, l’acteur et réalisateur algérien Lyes Salem avait décroché le Prix du meilleur acteur pour son rôle dans le film « Abou Leila » de Amine Sidi Boumediene.

Input your search keywords and press Enter.