Tuesday, September 2020

Vidéo/Les chants de l’USMA qui ont provoqué un tollé en Irak

L’USM Alger, un des trois représentants algériens dans l’édition 2018 de la Coupe arabe des clubs champions de football a vu son match contre les Forces Aériennes Irakiennes, disputé dimanche soir au stade Omar Hamadi (Bologhine) pour le compte du premier tour (Retour) arrêté à la 72′, après la sortie des joueurs Irakiens, irrités par les chants des supporters Usmistes, notamment, ceux dans lesquels ils avaient évoqué l’ancien président Irakien, Saddam Hussein. C’est le match de foot qui a pris une tournure politique.

Des chants entonnés à partir de la soixantième minute, qui ont commencé par provoquer un arrêt de jeu d’environ huit minutes, après quoi, les dirigeants Irakiens ont demandé à leurs joueurs de quitter le terrain et de rejoindre les vestiaires.

L’arbitre de la rencontre a alors appliqué le règlement, en attendant le quart d’heure réglementaire avant de siffler la fin de la rencontre, sur un score de deux buts à zéro en faveur de l’USMA.

Cet événement prend une tournure politique puisque l’ambassadeur d’Algérie ne Irak a été convoqué par le ministère des affaires étrangère irakiennes suite aux chants favorable à Saddam scandés par les supportes de l’USMA hier.

Dans le même registre, le président de la fédération du football en Irak qualifie les propos du public de l’USMA de raciste et menace de quitter la compétition arabe.

Input your search keywords and press Enter.