Thursday, August 2020

Congé avancé : L’Université de Tizi-Ouzou dit « non » à Hadjar

Première désobéissance à l’arrêté ministériel de Tahar Hadjar qui renvoie les étudiants, dès aujourd’hui 10 mars, en vacances avancées dans le but d’affaiblir la mobilisation citoyenne. Le recteur de l’Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou (UMMTO), le professeur Ahmed Tessa, refuse de changer la date du congé, insistant qu’il s’en tient au calendrier initial, c’est-à-dire du 21 mars au 4 avril.

« À Tizi-Ouzou, il y a beaucoup de retard. Ce qui prime c’est la pédagogie. On a fait notre programme selon le congé arrêté du 21 mars au 4 avril », a déclaré le professeur Tessa, interrogé par Berbère TV.

Pour lui, « on ne peut travailler en fonction d’autres facteurs » autres que la pédagogie, affirmant avoir convoqué les doyens « pour qu’on respecte le calendrier initial ».

Le premier responsable de l’UMMTO dénonce que le ministère de tutelle ait pris la décision « sans consulter les universités ».

Ahmed Tessa qui dit être un « enfant du peuple », s’est indirectement rongé du coté du mouvement populaire pour le changement du système, soutenant : « Nous sommes sur le terrain, on ne peut pas cacher le soleil par le tamis. Les problèmes doivent être traité d’une façon objective et rationnelle ».

Input your search keywords and press Enter.