Thursday, December 2019

 Dix huit Hirakistes devant la justice à Tlemcen, les manifestants d’Adrar relâchés

Le premier jour de la campagne électorale pour la présidentielle du 12 décembre prochain n’a pas été ordinaire. Tous les candidats ont fait face à des manifestations pacifiques anti-élection. Plusieurs arrestations ont eu lieu notamment à Tlemcen et Adrar.

En effet, dix huit manifestants anti-élection sur les 37 arrêtés hier à Tlemcen lors du meeting de Ali Benflis ont été maintenus en garde à vue pour les présenter aujourd’hui devant le procureur du tribunal de Tlemcen, a-t-on appris de sources locales. Les manifestants ont tenu un sit-in devant la salle qui abritait le premier meeting du candidat à la présidentielle Ali Benflis.

Par ailleurs, tous les manifestants anti-élection arrêtés hier à Adrar lors du meeting du candidat Mihoubi ont été tous libérés tard dans la soirée.

 Pour rappel, plusieurs activistes de Chlef ont été placés sous mandat de dépôt hier 17 novembre par le juge du tribunal de Chlef après leurs arrestations jeudi 14 novembre.

« Ali Chachou, Youcef Bouzina, Djilali Samet Benyoucef, Fayçal Halimi et Mokrane Ali sont tous en détention provisoire et accusés d’entrave au déroulement de la campagne électorale. Le juge a placé sous contrôle judiciaire: Hamouda Tayeb et Ounar Ali », avait informé la CNLD hier dans sa page Facebook.

A noter que les procès de la deuxième vague des détenus d’opinion à Sidi M’Hamed se déroulent aujourd’hui. La défense a décidé de boycotter les audiences pour protester contre « une justice à deux vitesses ».

Input your search keywords and press Enter.