Sunday, April 2020

Face à la chute de leur chiffre d’affaire en Algérie, les japonais cherchent de nouvelles niches de marché

Le Japon souhaite redynamiser la coopération économique avec l’Algérie, considéré comme « le  pays le plus stable et le plus sécurisé de la région », a fait savoir aujourd’hui à DMA, Masaya Fujiwara l’ambassadeur du gouvernement nippon en Algérie.

« La mission d’affaire japonaise, à l’occasion de la réunion d’affaires qu’elle a eu avec la Chambre nationale de commerce et d’industrie (CACI)  identifié les secteurs dont lesquelles nos opérateurs économiques vont investir », a-t-il dit.  Il s’agit entre autre de l’industrie, de l’automobile, et de l’électroménager », précise M. Fujiwara.

Les échanges commerciaux entre les deux pays ont chuté,  vu qu’ils étaient estimés durant la période allant de 2012 à 2015 à  2 milliards de dollars. Actuellement, « ils sont évalués à  400 millions de dollars », souligne l’ambassadeur japonais. Les deux pays,  ajoute M. Fujiwara cherchent constamment à redynamiser les relations économiques, insiste M. Fujiwara.

Input your search keywords and press Enter.