Sunday, November 2019

Le ministère de l’énergie entame la révision de la loi sur les hydrocarbures

Le ministère de l’Énergie a entamé la révision de la loi sur les hydrocarbures, avec l’introduction de mesures législatives et fiscales «attractives» pour les investisseurs, a annoncé, ce  vendredi,  depuis Oran Mustapha Guitouni.

Intervenant à l’occasion de l’ouverture de la 10ème Conférence du renouvellement du syndicat de Sonatrach, le ministre  a en effet, indiqué que son département a entamé la révision de la loi sur les hydrocarbures, qui sera enrichie par des mesures afin d’attirer les investisseurs et les détenteurs de nouvelles technologies.

«Ces nouvelles mesures permettront d’attirer les investisseurs dans le but de renforcer l’exploitation de ressources pétrolières», a-t-il souligné ajoutant que l’objectif final est de «développer l’économie du pays, répondre aux besoins nationaux et créer des postes d’emploi».

Dans le même sillage,  le ministre a noté que le programme de développement des hydrocarbures qui encadre le secteur, vise à «élargir les activités d’exploration, le renforcement des réserves et l’amélioration de l’exploitation des gisements de pétrole et de gaz». Il s’agit, par ailleurs, de «relancer les activités de transformation, pour jeter les bases de projets gaziers et pétrochimiques», a-t-il encore ajouté.  La révision de la loi sur les hydrocarbures est un dossier « lourd » qui demande « beaucoup de temps et d’expertise », affirmait en janvier dernier  le PDG  de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour.

« Cette révision de la loi demande beaucoup de temps, d’attention et d’expertise. Il faut qu’on cherche des gens qui connaissent bien le domaine et il ne faut pas qu’on se trompe encore une fois », avait-il estimé.  Quelques mois auparavant, en octobre dernier précisément, le Premier ministre Ahmed Ouyahia, en visite de travail à Arzew (Oran) s’était également exprimé à ce sujet estimant qu’il était temps pour l’Algérie de réviser la loi sur les hydrocarbures pour attirer les investisseurs et accroître les revenus pétroliers du pays. Autrement dit, la révision de la dite loi, n’est qu’une question de temps.

Input your search keywords and press Enter.