Saturday, July 2019

Macir Vie revendique 25% du marché de l’assurance voyage et compte investir dans les produits Santé

L’assureur privé, Macie Vie, est toujours à cheval pour convaincre les autorités d’aller en avant dans la mise en place des produits d’assurance santé afin de compléter le rôle de la sécurité sociale. C’est du moins ce qu’a laissé entendre hier le PDG de la compagnie, Abdelhakim Soufi, lors de son passage sur la radio web de Maghreb émergent.

Il est notamment revenu sur ce qui le tient à cœur dans ce secteur depuis un moment et il a été rejeté par les autorités. «  Effectivement, nous somme à cheval sur le produit d’assurance santé international que les autorités ne veulent pas mettre ne place en ce moment », a-t-il répondu au journaliste qui le questionnait à ce propos. Concernant les raisons de ce « blocage », le patron de Macir Vie a dit que « les autorités préfèrent lancer ce produit pour les soins en Algérie », révélant que son entreprise a déposé une demande dans ce sens au niveau des services du ministère des finances pour la valider. «  Nous comptons mettre sur le marché un produit santé. Il s’agit du service de médecin à domicile pour les patients intéressés. Nous avons déposé une demande au ministère dans ce sens », a-t-il ajouté. Pour lui, « l’assurance  santé international est un produit qui répond à une demande réelle en Algérie », mais il partage, entre autre, « la stratégie d’évolution graduelle des autorités », préférant commencer d’abord par un produit destiné  à la prise en charge des malades en Algérie.

Par ailleurs, M. Soufi,  est revenu sur la croissance de son entreprise et ça relation avec la stagnation du marché des assurances en Algérie qui a réalisé en 2017 une croissance globale de seulement 2%. A ce propos, le PDG, reste optimiste et explique que la croissance de sa compagnie sur la branche assurance des personnes (qui est sa spécialité)  reste stable. Il revendique d’ailleurs, 25% du marché de l’assurance voyage.

Input your search keywords and press Enter.