Sunday, February 2019

Accusations de Ooredoo contre Djezzy : ce qu’il faut savoir

L’opérateur qatari des télécoms, Ooredoo, est revenu à la charge cette semaine pour dénoncer une supposée « imitation » de ses offres par son concurrent direct Djezzy. Sauf que cette fois Ooredoo n’a visiblement pas l’intention d’ester en justice l’opérateur algérien sachant que la première affaire en justice contestant l’offre « Hayla » a été perdu en appel. Même les internautes ont eu leur mot à dire sur cette question.

En effet, Ooredoo avait fait un communiqué dimanche dénonçant l’offre « Hayla Maxi » de Djezzy. Elle considère que cette appellation « induit en erreur le consommateur algérien », puisque, selon l’opérateur qatari, «  elle constitue une flagrante ressemblance avec les offres ‘’Haya ! Maxy et Maxy’’ de Ooredoo ». En revanche, le communiqué au vitriol omet de mentionner que Ooredoo a déjà perdu un procès contre Djezzy sur l’offre Hayla.

La justice a déjà tranché   

Dans le même communiqué, Ooredoo rappelle que « Djezzy avait déjà eu recours à l’imitation en lançant son offre ‘’Hayla’’ qui est un mélange entre les offres ‘’Hala’’ et ‘’Haya’’ ». Sauf que l’opérateur qatari ne mentionne pas qu’il a perdu le procès en appel relatif à cette affaire. L’année dernière, Ooredoo a déposé plainte contre Djezzy pour l’obliger à annuler l’offre Hayla qui a rencontré un succès commercial retentissant chez le consommateur algérien. Le motif est qu’elle ressemble à l’offre Haya de Ooredoo. La décision de la première instance, en faveur de Ooredoo, a été annulé par la cours d’Alger lors du procès en appel. Ooredoo avait communiqué la décision de la première instance qui n’est pas définitive et n’a jamais communiqué l’annulation de la décision du tribunal par la cours. Les décisions de la cours sont définitives et applicables contrairement à la décision du tribunal. La victoire judiciaire de Djezzy a prouvé que les noms utilisés pour ses offres ne sont que des appellations universelles ou puisées dans le jargon algérien, soit la propriété de la collectivité et non de quelconque entreprise commerciale.

Des internautes contre  Ooredoo

Le communiqué publié par Ooredoo s’attaquant à Djezzy a fait réagir aussi les internautes qui réclament, entre autre, a Ooredoo d’améliorer ses offres au lieu d’entrer en conflit avec Djezzy. Un internaute est allé jusqu’à relever les contradictions de la communication de l’opérateur Qatari. « Djezzy: Aich la vie Ooredoo: Aich l’internet. On se demande qui copie l’autre ? », s’interroge un profil Facebook nommé Sid Ahmed Merzouk dans un commentaire sur une page du réseau social. Alors que le communiqué de Ooredoo affirme « qu’elle n’a pas fait dans l’imitation et ne le fera jamais ». Une communication qui s’avère finalement peu efficace de la part des services de Ooredoo qui créent l’effet inverse.

Même sur la page Facebook de Ooredoo, il n’y a pas eu de solidarité de la part des fans. Au contraire, ils se demandent pourquoi Ooredoo s’attaque à Djezzy au lieu d’améliorer ses offres.

Si les commentaires sur Facebook n’ont pas été unanimement favorables à Djezzy dans cette opération médiatique enclenchée par  Ooredoo sur cette affaire, il n’en demeure pas moins que pour l’opérateur qatari il s’agit d’une opération qui n’a donné aucun résultat. Sauf si l’objectif est de justifier le recul des résultats financiers en 2018.

Voici quelques captures d’écran des commentaires

 

Sur la page de Ooredoo

 

Input your search keywords and press Enter.