Tuesday, December 2018

Affaire en justice de l’offre « Hayla »: Djezzy dénonce une « tentative de manipulation » d’Ooredoo

L’opérateur de téléphonie mobile, Djezzy, a publié aujourd’hui un communiqué dévoilant ce qui semble être une manœuvre de la part de son concurrent direct, l’opérateur Qatari Ooredoo.

En effet, le conflit qui oppose les deux opérateurs concerne l’offre « Hayla » que Ooredoo conteste dans le sens qu’elle prête à confusion avec les deux autres offres de l’opérateur Qatari à savoir « Haya » et « Hala » lancées avant celle de Djezzy.

« Désinformation de l’opinion publique »

Selon l’entreprise algérienne, Djezzy, la justice a tranché en première instance au profit de Ooredoo, ce qui ne rend en aucun cas le jugement définitif, puisque l’affaire peut faire l’objet d’un appel devant la juridiction de deuxième instance. D’ailleurs, Djezzy annonce qu’ « elle fera appel de la décision et démontrer, arguments à l’appui, l’impossibilité d’une quelconque confusion ni dans la terminologie ni dans les caractéristiques de l’offre ». Elle attend « la notification officielle » de la décision de la première instance pour passer à l’acte.

Cette réaction de Djezzy intervient après la publication par Ooredoo d’un communiqué le 22 juillet annonçant la décision de la justice. « Toute autre interprétation de la décision de première instance de la justice relèverait d’une tentative de manipulation ou de désinformation de l’opinion publique alors que l’affaire n’est pas définitivement jugée », dénonce Djezzy dans le même communiqué.

L’opérateur Ooredoo a évité de mentionner dans son communiqué qu’il s’agit d’un jugement de la première instance. Ooredoo a-t-elle fait exprès de ne pas mentionner ce détail important ? Sachant que n’importe quel juriste peut savoir que l’affaire n’est pas encore jugée définitivement, Ooredoo est soupçonné « de tentative de manipulation ».

 « Djezzy, Entreprise Publique Economique détenue à 51% par le Fonds National d’Investissement opère dans le strict respect de la réglementation et des lois de la république et a une totale confiance en la justice Algérienne », conclut le communiqué.

Input your search keywords and press Enter.