Monday, September 2020

Algérie-Libye.. lever les obstacles pour renforcer le partenariat bilatéral

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a affirmé, mardi, que le gouvernement algérien œuvrerait à lever tous les obstacles en vue de promouvoir les relations de coopération et de partenariat économique entre l’Algérie et la Libye dans différents domaines.

« Le Gouvernement est déterminé à lever tous les obstacles pour encourager les échanges entre l’Algérie et la Libye dans le cadre d’une zone commune de libre échange », a précisé M. Rezig dans son allocution au forum d’affaires algéro-libyen organisé mardi à Alger par la Chambre algérienne du commerce et d’industrie (CACI) avec la participation de quelque 300 opérateurs économiques des deux pays.

Le ministre a annoncé la création de foires économiques permanentes des produits algériens au niveau des wilayas frontalières de l’Est du pays, telles que les wilayas d’El Oued et Illizi pour faire connaître la production nationale, et les ériger en espaces destinés aux opérateurs des deux pays afin d’examiner les partenariats commerciaux et économiques.

Ces mesures, poursuit le ministre, s’inscrivent dans le cadre de « la stratégie algérienne visant la promotion des relations de coopération algéro-libyennes ».

Soulignant que l’organisation de foires économiques des produits locaux vise à « insuffler une dynamique dans les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Libye », M. Rezig a mis en avant l’importance accordée par le gouvernement algérien au développement des relations économiques et commerciales entre les deux pays ».

Le ministre a annoncé également la réactivation du rôle du Conseil d’affaires algéro-libyen, estimant que le forum d’affaires algéro-libyen tenu aujourd’hui « constitue une occasion pour examiner les moyens à même de relever et d’encourager les échanges commerciaux et économiques, en vue de les hisser au niveau des relations politiques et historiques liant les deux pays ».

Dans ce sillage, M. Rezig a appelé les hommes d’affaires algériens à la promotion du produit algérien sur le marché libyen et à l’investissement avec nos frères libyens, à travers le lancement de projets communs selon le principe « gagnant-gagnant ».

Le ministre a dit que sa présence ainsi que celle du ministre délégué chargé du commerce extérieur, Alissa Bekai, aux travaux de ce forum démontrent « la solidité des relations liant les deux pays ».

Tous les produits algériens seront mis à la disposition des frères libyens, a-t-il soutenu. Et d’ajouter à cet effet: » Nous sommes pleinement disposés à acheminer, avec des moyens de transport algériens, nos produits issus des différentes filières agricoles et industrielles et tout dont ont besoin les frères libyens jusqu’aux postes frontaliers algéro-libyens ».

Les frontières de l’Algérie avec la Libye s’étendent sur une distance de plus de 1.000 km.

Input your search keywords and press Enter.