Algériens « refoulés » des hôtels tunisiens : « une tempête dans un verre d’eau »

En plein polémique autour d’un supposé « refoulement » des touristes algériens de Tunisie, le président du Syndicat des Agences de Voyages Algériennes en son homologue tunisiens ont tenue hier une conférence de presse à Tunis pour s’expliquer sur la situation qu’il qualifie d’emblée d’« une tempête dans un verre d’eau ».

Lire aussi: Refoulées d’un hôtel à Sousse : Des familles algériennes escroquées par un tunisien

« La Tunisie restera la destination la plus attractive et phare pour les Algériens pour les vingt ans à venir », a affirmé samedi, le Président du Syndicat National des Agences de Voyages Algériennes (SNAV) Saïd Boukhelifa.

Il a ajouté, lors d’une conférence de presse, tenue, samedi, à Tunis, dans le cadre d’une visite de travail d’une délégation du SNAV et de journalistes algériens aux zones touristiques de Yasmine Hammamet, Sousse et Monastir pour constater de visu les conditions d’accueil et de séjour des touristes algériens en Tunisie, que les touristes algériens passent leurs séjours agréablement et dans des bonnes conditions.

Évoquant la campagne de dénigrement menée contre la destination tunisienne dans certains médias et réseaux sociaux algériens, il a affirmé que cet incident est survenu notamment, quand des opérateurs algériens ont fait des réservations d’une manière anarchique pour des familles algériennes sans avoir de confirmation de la part des deux hôtels tunisiens (Djerba et Sousse).

Lire également: Algériens chassés des hôtels tunisiens, la FTH réagit

Il s’agit d’une « tempête dans un verre d’eau », a-t-il dit, notant que des sanctions seraient prises contre ces opérateurs algériens, lesquels sont plutôt des bureaux d’affaires qui manquent de professionnalisme.

Le responsable algérien a, à cet égard, appelé les touristes algériens à recourir directement, à des agences de voyages tunisiennes ou des agences de voyages algériennes pour planifier et organiser leurs séjours en Tunisie.

2.2 Millions de touristes algériens d’ici la fin 2018

Boukhelifa a encore souligné que le nombre de touristes algériens, en Tunisie, ne cesse de s’accroitre pour atteindre d’ici la fin de 2018, 2,2 millions.

Des rencontres seront programmées, en automne, avec les responsables du tourisme tunisien pour faire le bilan de la saison d’été et préparer dès à présent au mieux la saison 2019, afin d’éviter la réapparition de certains problèmes rencontrés au cours de cette saison, a-t-il dit.

De son côté, le Président de la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie(FTH)  Khaled Fakhfakh  a indiqué que le marché algérien demeure un marché important pour le tourisme tunisien et a contribué à sa relance.

 Les marchés algériens, russes et français sont les marchés les plus importants en ce qui concerne le nombre de nuitées passées dans les hôtels tunisiens, a-t-il dit mettant l’accent sur la nécessité de coordonner les efforts entre les professionnels du tourisme tunisiens et algériens pour bien préparer la prochaine saison.

Jusqu’au 20 juillet dernier, le nombre des touristes algériens qui ont visité la Tunisie a augmenté, de 17,7% pour atteindre 1,2808 million visiteurs, selon le président de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages et de Tourisme (FTAV), Jabeur Ben Attouch.

DMA/TAP

Input your search keywords and press Enter.