Friday, October 2020

Attar prend ses fonctions de ministre de l’Energie

M. Abdelmadjid Attar a pris, mercredi à Alger, ses fonctions de ministre de l’Energie, en remplacement de M. Mohamed Arkab.

Tenue au siège du ministère, la cérémonie de passation de pouvoirs s’est déroulée en présence de plusieurs responsables et cadres du secteur de l’Energie.

Dans une déclaration lors de cette cérémonie, le nouveau ministre a relevé l’existence de nouveaux enjeux dans le secteur énergétique « d’autant que la situation énergétique au niveau mondial a changé depuis près d’une dizaine d’années, notamment à cause de la récession économique mondiale ».

« Il y a aussi la baisse des prix du pétrole à partir de 2014 ainsi que la pandémie du Covid-19 depuis le début de l’année en cours. Les analystes disent désormais que le secteur de l’Energie ne peut pas poursuivre avec la même organisation et les mêmes objectifs », a fait savoir M. Attar.

Selon lui, le monde va changer durant les deux années suivantes, d’où la nécessité pour l’Algérie, a-t-il estimé, de faire face à cela avec un nouveau plan et de nouveaux comportements notamment concernant la gestion et la préservation des ressources énergétiques.

Les ressources énergétiques de l’Algérie en gaz et de pétrole « sont suffisantes, la sécurité énergétique est sûre jusqu’en 2030 voire 2040.

Mais la problématique est que l’économie nationale doit oublier la rente énergétique et doit travailler sur la production de nouvelles richesses à moyen terme », a-t-il ajouté.

De plus, le ministre de l’Energie a souligné l’intérêt pour le secteur énergétique national de travailler dans un climat de sérénité et de stabilité loin des rumeurs pouvant créer « un sentiment d’instabilité auprès des cadres dirigeants ».

Il a dans ce sens appelé les différents responsables du secteur à oeuvrer pour instaurer « plus de confiance au niveau des entreprises et des structures ».

Pour rappel, M. Attar a notamment été ministre des Ressources en Eau en 2003. Il a également occupé le poste de P-dg de Sonatrach entre 1997 et 1999 après avoir occupé plusieurs postes au sein de la compagnie énergétique nationale, notamment celle de directeur de la division exploration.

Agé de 74 ans, géologue de formation, M. Attar a obtenu le diplôme d’ingénieur géologue en exploration et a suivi plusieurs formations en économie et en gestion. Il est également l’auteur de plusieurs publications spécialisées.

Pour sa part, M. Arkab a été nommé à la tête du ministère des Mines, nouvellement créé après avoir été rattaché tour à tour au ministère de l’Energie et de l’Industrie lors de la succession des gouvernements précédents.

Arkab était à la tête du ministère de l’Energie depuis le 1er avril 2019.

Input your search keywords and press Enter.