Saturday, November 2018

Collectivités locales: Bedoui prépare le terrain à la privatisation de certains services publics

Décidément l’état veut réduire le champ de son intervention dans la gestion du service public notamment dans les collectivités locales. C’est dans ce sens que le ministre de l’Intérieur, des Collectivités Locales et de l’Aménagement du Territoire, Noureddine Bedoui, a annoncé mardi à Alger, que son secteur était « en phase de préparer le terrain » à l’application du texte réglementaire relatif à la délégation de service public, adopté en mai dernier par le Gouvernement.

L’objectif de ce nouveau projet « est de s’orienter vers davantage d’efficacité et d’asseoir de nouvelles bases à même d’améliorer la vision des entreprises pour une performance optimale, tout en encourageant l’esprit d’initiative et la modernisation des moyens de gestion », a affirmé M. Bedoui dans son allocution, à l’occasion de la 2e conférence de l’Observatoire national du Service public (ONSP), tenue en présence des ministres des Transports, des Travaux publics, de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche, du Tourisme et de l’Artisanat.

Réduire le champ d’intervention des collectivités locales

Il s’agit également de réduire le champ d’intervention des collectivités locales dans la gestion directe des besoins des citoyens, à travers la redistribution des richesses des secteurs public et privé », a-t-il poursuivi.

Le ministre a indiqué que les collectivités locales peuvent recourir à la délégation dans différents domaines dont « l’alimentation en eau potable, le transport scolaire, les marchés de proximité, les parkings… », ajoutant que la concrétisation de ces nouvelles dispositions règlementaires « permettra une meilleure gestion des collectivités locales, à travers la création de richesses par la valorisation et la gestion des infrastructures productives ».

Fiscalité locale

Bedoui a soutenu que la révision de la fiscalité locale constituait désormais un « pari pour les collectivités locales en vue de booster le développement », appelant à la création d’une dynamique qui s’inspire de la « valorisation des initiatives réussies et à la correction des dysfonctionnements qui entravent la performance des structures publiques ».

Le premier responsable du secteur a évoqué en outre le projet de loi relatif aux Collectivités locales « en cours d’élaboration » qui constitue, ajoute-t-il, une nécessité impérieuse visant à adapter l’administration locale à la nouvelle vision du pays et à renforcer la place des collectivités locales, en vertu de la dernière révision constitutionnelle ».

Bedoui a ajouté que cette nouvelle loi permettra également de « consolider le rôle des élus locaux dans l’enrichissement de la fiscalité locale et de générer de la richesse, conformément aux engagements pris par l’Algérie au sein des fora internationaux ».

Input your search keywords and press Enter.