Saturday, April 2021

Coronavirus: La BCE souligne les risques d’un arrêt des aides à l’économie

La Banque centrale européenne a mis en garde mardi contre les conséquences économiques pour les entreprises et les ménages d’un arrêt trop rapide des mesures de soutien adoptées par les gouvernements et les autorités réglementaires pour amortir l’impact de la pandémie liée au coronavirus.

La BCE estime que les cinq plus grandes économies de la zone euro perdront de 2% à 4% de leur produit intérieur brut (PIB) si ces mesures, qui vont des prêts garantis au chômage partiel, ne sont pas prolongées au-delà de 2021.

“L’arrêt simultané des mesures de politique économique pourrait déclencher un recul prolongé sur le chemin de la reprise”, a déclaré la BCE. “De tels effets de falaise (“cliff edge”) se feraient sentir essentiellement au premier semestre 2021”.

La banque centrale a toutefois averti que le maintien de ces mesures sur une trop longue période pourrait également freiner la croissance à long terme et mettre en danger la stabilité financière en maintenant sous perfusion des entreprises non performantes et en favorisant une mauvaise allocation des capitaux.

“Il existe des risques à court terme substantiels liés au retrait du soutien politique mais les risques à moyen terme d’un soutien politique prolongé ne doivent pas non plus être ignorés”, a-t-elle ajouté.

Input your search keywords and press Enter.