Monday, November 2020

Covid-19 : Ce que vont produire les entreprises publiques (vidéo)

Le ministre de l’Industrie et des mines, Ferhat Aït Ali Braham a affirmé, mercredi, que le Groupe public textiles&cuirs (GETEX), compte se lancer dans la confection des masques de protection, très demandés en raison de la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus.

Dans un entretien à l’APS, le ministre a indiqué que le Groupe Getex a présenté, en prévision de la confection des masques de protection, 15 échantillons différents qui ont été examinés par un laboratoire civil relevant de l’Université de Boumerdes et un autre militaire relevant du ministère de la Défense nationale.

Sur les 15 échantillons présentés, 3 ont été approuvés car répondant parfaitement aux normes sanitaires nécessaires à la protection contre le covid-19, a souligné M. Ferhat Aït Ali Braham, ajoutant que le Groupe devrait obtenir officiellement, aujourd’hui, le certificat de conformité pour que ces trois échantillons soient adoptés comme modèle en matière de confection des masques sanitaires en Algérie.

Dès l’obtention du certificat conformité, les différentes unités de

« Getex » se lanceront dans la production de ces masques, lavables et réutilisables, un atout qui permettra d’économiser des quantités importantes de ces fournitures médicales nécessaires en temps de pandémie, a-t-il fait savoir.

Les quantités produites seront essentiellement destinées au personnel des hôpitaux et travailleurs exposés, de par leurs fonctions, au risque de contamination, a soutenu le ministre, soulignant que le Groupe compte également produire d’autres fournitures, dont les tenues protectrices réservées aux médecins et aux infirmiers.

« La disponibilité des masques de protection représente, désormais, un problème mondial et nous payons des montants pour leur acquisition de l’étranger, alors pourquoi ne pas exploiter nos capacités publiques en ces circonstances difficiles pour économiser ce genre de fournitures ».

Il a ajouté que le travail mené par les groupes publics est « stratégique », sans prendre en considération leur rendement économique en cette conjecture sensible dans l’histoire du pays.

Évoquant les efforts déployés par les groupes industriels publics pour faire face à la pandémie du nouveau coronavirus, le ministre a mis l’accent sur l’engagement de ces groupes relevant de son secteur à rapprocher les produits de base, au citoyen dans le cadre de la lutte contre la spéculation.

Actuellement le groupe Agro-industries (AGRODIV) approvisionne directement les consommateurs par la semoule à raison de 6700 tonnes par jour, ainsi le groupe transforme entre 70 et 80 % du quota que lui consacre l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), selon les déclarations du ministre.

Dans l’objectif d’assurer une distribution plus efficace, le groupe a procédé à l’ouverture de tous ses points de vente, fermés avant l’apparition de la pandémie.

Par ailleurs, le ministre a admis l’existence d’un dysfonctionnement en matière de distribution dans certaines régions, expliquant « que toutes les problématiques posées actuellement ne sont pas très compliquées et elles seront réglées graduellement afin de briser la spéculation, car a-t-il ajouté au moment où la plupart des opérateurs agissent dans un esprit de patriotisme face à la pandémie, certains tentent d’exploiter la conjoncture pour exercer un monopole sur des produits stratégiques et subventionnés ».

Les unités spécialisées dans l’industrie des produits chimiques et pharmaceutiques ont augmenté leur production, en l’adaptant avec les exigences de cette période.

Le ministre a annoncé que le groupe SAIDAL se lancera pour la première fois dans la production du gel hydroalcoolique utilisé dans la stérilisation avec une capacité de 40.000 litres par jour destiné essentiellement aux administrations et aux hôpitaux.

Le Groupe Algerian Chemicals Specialities (ACS), a transformé ses unités pour la production des détergents stérilisants tel que le savon antibactérien.

De son côté, le groupe « divindus », produit des stérilisants alcoolisés et assure le soutien logistique aux reste des groupes mobilisés en cette conjecture exceptionnelles, ajoute le ministre.

Input your search keywords and press Enter.