Saturday, September 2021

Des boites pharmaceutiques participent à la lutte contre le Coronavirus en Algérie

Les actions de solidarité de différentes entreprises et acteurs économiques se poursuivent pour contribuer à l’effort national de prévention et de lutte contre la propagation du coronavirus en Algérie.

C’est dans ce cadre que la Société biopharmaceutique Astra-Zeneca a « initié une coopération appuyée avec le ministère de la santé de la population et de la réforme hospitalière », a-t-elle indiqué mardi dans un communiqué, soulignant qu’il « est de son devoir de soutenir les efforts de l’Etat pour prévenir la propagation de la maladie et assurer la sécurité du pays ».

Cette coopération vise à soutenir le ministère de la Santé en fournissant les masques nécessaires à la protection des médecins lors du diagnostic et du traitement des patients.

Astra-Zeneca contribue également à la formation médicale des médecins sur le COVID-19, car ils sont en première ligne de défense contre le virus, a-t-elle souligné.

Des conférences virtuelles en ligne pour le compte de 4.600 médecins ont été, dans le même cadre, organisées par Astra-Zeneca afin d’informer des derniers protocoles de traitement de la maladie et partager les expériences des autres pays face à la pandémie, en plus de fournir des moyens illustratifs de sensibilisation sur la façon de prévenir le risque du virus, selon la même source.

Par ailleurs, le Groupe Johnson & Johnson, à travers sa division pharmaceutique Janssen Algérie, a annoncé dans un communiqué avoir alloué un don versé sur le compte officiel dédié à la solidarité et lutte contre le Coronavirus (Covid-19).

« Le Groupe se tient aux côtés des autorités, non seulement pour diffuser les bonnes pratiques prônées par le ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, mais également pour se joindre à l’effort national de solidarité », a-t-il indiqué.

Le Groupe a annoncé qu’il a développé, en partenariat avec la Société algérienne de cardiologie, une plateforme qui permet aux patients souffrant de maladies rares et d’HTAP (hypertension artérielle pulmonaire) de manière à leur éviter le déplacement à l’hôpital, cette catégorie de patients étant considérée « particulièrement à risque face au Covid-19.

Dans le même contexte de solidarité, la Société GMS (concessionnaire Mercedes-Benz en Algérie), a annoncé qu’elle mettait « tous ses ateliers et services après-vente au service de la nation, en mobilisant et mettant à la disposition de toutes institutions engagées dans la gestion de cette crise sanitaire, son personnel et ses moyens techniques ».

Cette opération, explique GMS dans un communiqué, concerne, les ambulances médicalisées et sanitaires de Marque Mercedes-Benz, type Sprinter et classe G de la production nationale, et est dédiée à tous les acteurs de la sécurité (ministère de l’intérieur, DGSN, MDN, Gendarmerie Nationale) et de la santé (ministère de la santé, SAMU, protection civile) ainsi que les institutions Gouvernementales.

« Dans le cadre de cette initiative, la main d’œuvre de réparation, diagnostique et scanner seront pris en charge « à titre gracieux » avec un droit de passage prioritaire sans RDV des véhicules au niveau de tous les sites (Alger – Oran – Annaba) », précise l’entreprise.

Input your search keywords and press Enter.