Friday, October 2020

Djawad Allal, vice-président du FCE: la digitalisation permet de lever 80% des pratiques bureaucratique

La préparation de «l’après Covid19» préoccupe de plus en plus les investisseurs. Le Forum des Chef d’entreprises (FCE) qui salue, par la voix de son vice-président, Djawad Allal, les mesures contenues dans la Loi de finance complémentaire (LFC 2020), appelle, toutefois, à la promulgation de «mesures claires et transparentes» pour supprimer les pratiques bureaucratiques.

S’exprimant dans l’mission l’Invité de la rédaction de la radio Chaine 3, M. Djawad Allal a estimé qu’il est urgent d’entamer le processus de dématérialisation promis par le président Tebboune. Selon lui, la digitalisation permettra d’effacer «80% des pratiques bureaucratique». «Pour le FCE, la digitalisation est un pilier fondamental et un levier de croissance», déclare-t-il.

Au sujet de «l’après Covid», le vice-président du FCE réitère l’appelle de son organisation à «préserver l’outil de production» et à encourager l’investissement dans les secteurs productif pour asseoir une assise de développement hors-hydrocarbures. «La préservation de l’outil national est le premier acte dans la préparation de l’après Covid19 et le second acte est d’identifier les pistes de croissance rapide», a-t-il recommandé.

Input your search keywords and press Enter.