Djezzy publie ses résultats du 1er trimestre 2018, des performances incontestables

L’opérateur de téléphonie mobile, Djezzy, a publié aujourd’hui ses performances financières et de croissance relatives aux premiers trimestres de 2018. Il en ressort une nette amélioration de ses résultats et un retour spectaculaire sur le marché algérien.

En effet, l’entreprise détenue à 51 %  par l’Etat, n’a pas cédé aux pressions et chantages de certains milieux et a continué de reprendre ses parts de marché avec des investissements colossaux sur la data, la qualification de sa ressource humaine ainsi que l’infrastructure du réseau.

400 000 nouveaux abonnés en 3 mois

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, Djezzy annonce « l’augmentation de sa base client, la croissance de ses revenus data et l’évolution à la hausse de la marge de l’EBITDA ». Selon l’entreprise, il s’agit « des premiers signes positifs du Programme de Transformation Digitale en cours depuis 2015 ». Ainsi, la marque rouge a pu séduire 400 000 nouveaux abonnés portant le nombre des clients Djezzy 15.3 millions au 31 mars 2018.

Tendance haussière des revenus, une première depuis fin 2014

« Les résultats du premier trimestre révèlent une reprise opérationnelle avec une nette augmentation des revenus data de 79,7% comparativement au premier trimestre 2017 grâce à une utilisation plus importante de l’internet mobile suite au déploiement et à la densification du réseau 3G et 4G », soutient djezzy dans le même texte. L’opérateur algérien a mis en place une stratégie qui s’est avéré payante. A ce propos, il relève qu’une des causes de cette croissance est liée à « une stratégie de tarification de la data plus agressive ainsi que le lancement de nouvelles offres très compétitives ».

La consommation de la data explose chez Djezzy

La navigation internet via le réseau Djezzy est incontestablement la plus rapide et la plus performante. C’est ce qui explique l’évolution des clients data de 13.4% en 3 mois en cette année du grand déploiement de la 4G pour Djezzy. Ainsi, les abonnés data passent de 7,1 à 8 millions de clients comparé à la même période en 2017, dévoile l’opérateur mobile national. Et d’ajouter : « Dans le même registre, le chiffre d’affaires est passé de 2,8 milliards de dinars à 5 milliards de dinars au 1er trimestre 2018 ».

Par ailleurs, les responsables de l’entreprise ne cachent pas leur satisfaction  quant à la reprise de la croissance. « Cette tendance à la hausse qui n’a pas été enregistrée depuis fin 2014 », affirment-ils, non sans évoquer la persistance « de certaines difficultés engendrées par un environnement macro-économique très complexe caractérisé par une forte concurrence, une fiscalité contraignante à travers la loi de finance 2018 et un cadre réglementaire difficile voire hostile ».

Une bonne santé financière

L’opérateur de téléphonie mobile algérien affiche également une baisse du chiffre d’affaires de l’orde de 9,3% en glissement annuel, mais à un rythme légèrement inférieur à celui observé au 4eme trimestre 2017.  Concernant l’EBITDA,  il a diminué  de 17.3% en glissement annuel au premier trimestre de 2018. « En revanche, la marge d’EBITDA s’est établie à 44,9%, en amélioration de 2 points de pourcentage en rythme trimestriel », explique Djezzy. Pour elle, il s’agit d’ « un indicateur de taille quant à la bonne santé financière ainsi que la rentabilité de la société ».

Dans la même période Djezzy enregistre une couverture de 28 wilayas en 4G/LTE, soit 25.3% de la population, tandis que le réseau 3G couvrait les 48 wilayas et plus de 75% de la population.

Les investissent aussi, Djezzy reste offensive et compte opérer avec succès sa transformation digitale. Ainsi, au premier trimestre de 2018, « les dépenses d’investissement excluant les licences se sont élevées à 1,6 milliard de DA, avec un ratio de 13,5% des recettes ».

Input your search keywords and press Enter.