Tuesday, October 2020

Entretiens entre Raouya et plusieurs ministres et responsables d’institutions financières internationales et régionales

 Le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, s’est entretenu à Alger avec plusieurs ministres ainsi que de responsables d’institutions financières internationales et régionales, en marge de la conférence sur la contribution de l’économie numérique à la croissance des pays de la MENA organisée lundi et mardi par son département ministériel avec la collaboration de la Banque mondiale (BM) et du Fonds monétaire arabe (FMA).

Raouya a ainsi rencontré le ministre malte des Finances, Hon Edward Scicluna, le ministre tunisien du Développement de l’investissement et de la coopération internationale, Zied Ladhari, avec lesquels il a échangé sur la conférence et ses impacts sur la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), et les suites à réserver aux recommandations qui en résulteraient, précise le communiqué du ministère.

Les relations bilatérales avec ces deux pays ont également été passées en revue, note la même source.

Par ailleurs, le ministre s’est entretenu avec le vice-président de la BM chargé de la région MENA, Hafez Ghanem, et le Directeur général et président du conseil d’administration du FMA, Abderrahmane El Hamidi, avec lesquels il a évoqué les relations entre l’Algérie et ces deux institutions et les perspectives pour les renforcer.

Ghanem et El Hamidi ont alors exprimé leur satisfaction pour la nature et le niveau appréciable de leurs relations avec l’Algérie et leur disponibilité à accompagner le pays dans ses différents programmes de réformes économiques.

En outre, M. Raouya a rencontré le secrétaire général de la Fédération des chambres de commerce des pays du Golfe, Abderrahim Hassen Naqui, avec lequel il a échangé sur les possibilités de coopération entre son institution et les organismes algériens concernés.

Le ministre a également eu un entretien avec la conseillère du président de la Banque islamique de développement, Mme Hind Sindi, laquelle a marqué l’entière disponibilité de son institution pour accompagner l’Algérie en matière d’assistance technique pour la technologie et la recherche.

Input your search keywords and press Enter.