Tuesday, October 2020

Incendies : 3049 hectares de forêts partent en fumée en 72 heures

L’épisode de canicule, de ces dernières 72 heures, a eu un désatreux impact sur pas moins de 3049 hectares de forêts. Les départs de feu se sont multipliés, durant cette période, passant d’une moyenne de quinze (15) à soixante (60), par jour, a indiqué jeudi le directeur général des forêts (DGF).

Intervenant, jeudi, à l’émission l’ »Invité de la rédaction » de la Chaine 3 de la Radio Algérienne, Ali Mahmoudi, affirme que « durant ces trois derniers jours, 207 feux ont été enregistré dans 24 wilayas où 3049 hectares touchés par les incendies, 1033 hectares ont concerné les forêts dont 1390 ha aux maquis et 690 ha de broussaille ».

Quatre wilayas du pays ont perdu plus de 400 hectares de forêt, signale le DGF, indiquant que par classement, en nombre de départs de feu, les wilayas les plus touchée sont Jijel et Tizi Ouzou, avec 75 foyers d’incendie.

Concernant le classement par surfaces brulées, l’invité affirme que la wilaya de Tiaret vient en tête avec 800 ha perdus en un seul feu. Saida, qui n’a pas été touché auparavant, est en deuxième position avec 620 ha suivie de Sétif avec 625 ha dont 120 ha de verger dans la région de Chebane que tout le monde a suivi sur les réseaux sociaux, puis Tizi-Ouzou avec 472 ha. « Jijel, malgré le nombre important de départs de feu, qui est de 39, seul 105 ha ont été brulé », ajoute-t-il.

Poursuivant son intervention, M. Ali Mahmoudi, dira qu’il y a toujours des incendies en activité. « Jusqu’à mercredi à minuit, on compte 46 feux de foret en cours dans ces 24 wilayas et Jijel est toujours en tête avec 21 incendies ».

Par ailleurs, l’invité indique que la DGF dispose de tous les moyens pour combattre les feux de foret et précise que malgré la crise financière que connait le pays, sa direction s’est dotée de 80 véhicules de lutte contre les incendies. Un renfort, dit-il, qui a permis de constituer dix (10) nouvelles colonnes mobiles. « Ce qui nous donne actuellement la moyenne d’une colonne pour deux wilayas ».

Lors de l’incendie de Chabane (Sétif), dit-il, « on a utilisé les grands moyens pour éteindre le feu, notamment les hélicoptères. « On tentera de nous renforcer encore avec des petits avions qui peuvent contenir jusqu’à 4000 litres d’eau » expliquant que l’Algérie ne peut pas utiliser les grands avions vu qu’elle ne dispose pas de grand étendu d’eau contrairement aux pays européens.

En raison des risques persistants durant cette période, la DGF fait appel aux citoyens, notamment aux populations riveraines, d’observer plus de vigilance et d’apporter leur contribution sur le plan d’alerte et de la prévention.

Selon la DGF, le dispositif de prévention et de lutte contre les feux de forêts, mis en place depuis le 1er juin 2020 sera maintenu jusqu’à la fin de la campagne, prévue le 31 octobre prochain.

Input your search keywords and press Enter.