Tuesday, October 2020

La crise engendrée par la pandémie du coronavirus annonce la fin du monde bipolaire

Avec en particulier ses conséquences désastreuses sur l’économie mondiale et le renfermement sur soi de nombreux pays, la pandémie du coronavirus qui est en train de répandre un sentiment de panique à travers la planète, annoncerait la fin prochaine du monde multipolaire.

Traitant des répercussions de ce phénomène sur les places financières mondiales, e consultant en questions énergétiques, Tewfik Hasni, relève la récession « inattendue » qu’il compare à uncrash boursier « sans exemple dans le passé » qu’il a entrainé et que des experts, dit-il, avaient anticipé.

S’exprimant, mardi, à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, ce dernier prédit que cette crise, par ses incidence financières, complètement différentes de celle de 2008, va se traduire par des changements majeurs en matière économique dans le monde.

Pour ce qui concerne les coûts du baril de brut M. Hasni affirme qu’ils ne vont plus s’afficher à leurs niveaux précédents, entrainant dans leur sillage des changements, à la fois, économiques et politiques ainsi que l’émergence d’un monde multipolaire, « totalement différent », où le dollar ne sera plus la référence monétaire mondiale.

Si jusqu’alors, observe cet expert, la révolution économique mondiale était basée sur les ressources fossiles, la prochaine le sera, selon lui, sur les énergies renouvelables, estimant que le premiers pays à pâtir de cette situation vont être les Etats-Unis lesquels, commente-t-il, ont fait peu cas des capacités de résilience de la Chine et de la Russie.

Input your search keywords and press Enter.