Thursday, October 2020

Lancement de la réalisation d’une raffinerie à Tiaret en 2022

Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab a fait état, jeudi à Alger, du lancement, en 2022, de la réalisation de la raffinerie de Tiaret, projet important, en sus deux autres raffineries, pour la réalisation de l’autosuffisance en carburants.

Lors d’une séance plénière au Conseil de la Nation consacrée aux réponses aux questions orales, M. Arkab a affirmé que le secteur de l’Energie avait programmé la réalisation de trois (3) nouvelles raffineries à Hassi Messaoud (Ouargla), Biskra et Tiaret, avec une capacité de 5 millions de tonnes pour chacune, précisant que les études techniques, architecturelles et d’aménagement des sols ont été achevées fin 2017.

Ces raffineries seront réalisées dans le cadre du plan du Gouvernement pour la période 2021-2024 visant à assurer les approvisionnements nationaux en carburants à moyen et long termes, à augmenter les capacités du pays en matière de valeur ajoutée manufacturière (VAM) et à mettre fin à l’importation dans ce domaine.

Outre le lancement effectif des travaux de réalisation de la raffinerie de Hassi Messaoud (Ouargla) qui devrait répondre aux besoins des régions du Sud en carburant, notamment le diesel produit actuellement par la raffinerie de Skikda, ce qui permettra d’économiser les frais du transport et de distribution, les travaux de réalisation de la raffinerie de Tiaret seront lancés en 2022, selon le ministre de l’Energie qui a affirmé que cette wilaya bénéficiera d’autres projets dans le cadre du programme de transition énergétique notamment l’Energie solaire.

Outre les projets de raffinerie, un groupe de travail composé d’experts a été créé au niveau du ministère de l’Energie chargé d’examiner les spécificités du carburant, en vue d’augmenter les capacités de production des raffineries actuelles, sans le recours au raffinage de quantités supplémentaires de pétrole brut, ce qui permettra de préserver les recettes des exportations et d’atténuer le déficit de la balance des paiements, a fait savoir M. Arkab.

Pour le ministre, la consommation locale du carburant a connu une importante hausse, passant de 5,6 millions de tonnes en 2000 à 14,4 millions de tonnes en 2019, soit une croissance annuelle de 5,1 % durant cette période, ce qui a amené le pays à importer le carburant.

Pour faire face à la demande locale croissante, les raffineries d’Alger, Skikda, Arzew ont été réhabilitées afin de couvrir la demande locale de façon quasi-totale pour l’essence et à 84 % pour le Diesel.

En réponse à une autre question sur le recrutement de la population du Sud dans les installations du Groupe Sonatrach dans cette région, M. Arkab a affirmé que Sonatrach et ses filiales appliquent un plan annuel, dans le respect des lois en vigueur et avec la participation de l’Agence nationale de l’Emploi (ANEM), en prenant compte du principe d’égalité et en garantissant les compétences requises pour réaliser le rendement exigé.

Concernant le concours de recrutement de 450 employés dans la wilaya de Laghouat au titre de l’année 2019, le ministre a précisé que 279 employés avaient été officiellement recrutés, en attendant la réorganisation du concours pour les postes restants en coordination avec le wali de cette wilaya.

Input your search keywords and press Enter.