Monday, June 2021

Le ministre de l’Energie réagit aux prix « élevés » des facture de l’électricité

Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, a indiqué jeudi à Alger que Sonelgaz étudiait des « solutions de facilitation » pour le règlement des factures d’électricité et de gaz impayées en raison de la crise sanitaire induite par la Covid-19.

Dans une déclaration à la presse en marge d’une session plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN) consacrée aux questions orales, M. Arkab a précisé que « Sonelgaz en tant qu’entreprise citoyenne est tout à fait consciente que l’étape actuelle est exceptionnelle et qu’elle engage par conséquent des décisions exceptionnelles ».

La période de confinement a vu l’augmentation de la consommation d’électricité et de gaz et l’accumulation des factures de nombre de clients. A ce titre, le ministère de l’Energie a demandé à Sonelgaz d’étudier les différentes solutions envisageables pour que les factures en suspens soient réglées, a affirmé M. Arkab, assurant que « les solutions retenues seront en tout état de cause dans l’intérêt du citoyen ».

Cela étant, Sonelgaz est une entreprise économique qui doit percevoir les montants des factures de ses clients pour pouvoir préserver son équilibre financier, a fait remarquer le ministre, ajoutant que « la décision sera prise en étudiant tous les aspects ».

Input your search keywords and press Enter.