Saturday, September 2021

Le pétrole Brent perd près de 10%, au plus bas depuis début 2016

Le baril de Brent plongeait lundi de près de 10%, atteignant un plus bas en quatre ans, emporté par le déséquilibre provoqué par l’offre abondante d’or noir et la demande qui ralentit en lien avec la propagation du nouveau coronavirus.

Vers 11H25 GMT (12H25 à Paris), le baril de Brent de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l’InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l’énergie.

Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai est tombé à 30,47 dollars à Londres, en baisse de 9,99% par rapport à la clôture de vendredi, un plancher depuis février 2016.

A New York, le baril américain de (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l’énergie.

Pour avril chutait de 7,00%, à 29,51 dollars, toujours au-dessus de son dernier plancher atteint lundi dernier à 27,34 dollars.

Input your search keywords and press Enter.