Sunday, September 2020

Le pétrole chute, la Russie réticente à de nouvelles baisses

Le pétrole a brièvement perdu plus de 5% vendredi, le Brent tombant à un niveau plus vu depuis juillet 2017, tandis que des informations de presse ont fait état des réticences de la Russie à diminuer la production d’or noir.

Vers 10H55 GMT (11H55 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l’InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l’énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole.

de la mer du Nord pour livraison en mai valait 47,92 dollars à Londres, en baisse de 4,04%, quelques minutes après être tombé à 47,02 dollars.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l’énergie.

pour avril perdait 3,92% à 44,10 dollars, après être tombé à 43,28 dollars, un plus bas depuis fin 2018, dans un marché très volatile et anxieux face aux conséquences du coronavirus sur l’économie mondiale et la demande de brut.

Input your search keywords and press Enter.