Wednesday, October 2020

Les contrats conclus avec Naturgy renforceront la position de Sonatrach dans le marché espagnol

La signature des contrats gaziers entre Sonatrach et le groupe espagnol Naturgy vont renforcer la position du groupe public au sein du marché espagnol, a estimé jeudi à Alger le P-dg de Sonatrach M.Toufik Hekkar .

Intervenant lors des travaux du forum algéro-espagnol, tenu en marge de la visite officielle du président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez, M. Hakkar a indiqué que la signature de ces avenants aux contrats gaziers portant sur les conditions de livraison gazinière jusqu’à 2030, est intervenue après 5 mois de négociations entre Sonatrach et Naturgy.

« Aujourd’hui, après des négociations dures avec le partenaire espagnol Naturgy sur les contrats de commercialisation du gaz, nous sommes parvenus à signer trois contrats qui lient Sonatrach et la compagnie espagnole (…). Cette réussite va permettre à Sonatrach de renforcer sa position dans le marché gazier espagnol et ibérique de manière générale notamment en cette période de concurrence très rude entre les différents producteurs de gaz », a tenu à souligner également M. Hekkar.

« C’est des avenants aux contrats gaziers qui existent depuis les années 70 », a fait savoir encore M. Hekkar, ajoutant que « le groupe Sonatrach vend aujourd’hui plus de 12 milliards de m3 de gaz naturel en Espagne dont 8 milliards de m3 cédés au groupe Naturgy ».

Insistant sur l’importance de ces accords qui vont permettre à son groupe de renforcer sa présence en Espagne, le P-dg de Sonatrach a ajouté que « d’autres négociations sont en cours avec la partie espagnole » pour la réalisation de plusieurs projets dans les domaines de l’exploration, la production, la commercialisation, et le transport de l’énergie aussi bien en Algérie qu’en Espagne.

Sonatrach est présente en Espagne dans le cadre du projet de pétrochimie et des sociétés espagnoles sont implantées en Algérie et opérant dans les secteurs de dessalement d’eau de mer, dans l’électricité et d’autres champs d’activités comme la production des engrais, a-t-il fait savoir.

« Nous sommes des partenaires de longues dates (..), Des entreprises espagnoles comme Repsol et Cepsa ont des périmètres d’exploitation en Algérie », a relevé en outre le P-dg de Sonatrach.

Selon lui, les volumes d’exportation de gaz ont atteint jusqu’à aujourd’hui 350 milliards de m3 et 115 millions de tonnes de produits pétroliers, a rappelé M. Hekkar.

De son côté, le P-dg de Naturgy, Francisco Reynes a affirmé que les accords signés avec le groupe Sonatrach confirment le compromis à long terme de Naturgy avec Sonatrach et entre l’Espagne et l’Algérie.

Soulignant que le gaz est une source principale d’énergie et représente un objectif stratégique, pour l’Espagne, le P-dg de Naturgy a indiqué que « la signature des accords avec Sonatrach est intervenue avec l’appui des gouvernements espagnol et algérien ».

« Nous avons pu signer des contrats meilleurs, qui permettent un partenariat à long terme et de mener conjointement des projets à l’avenir. Le plus important c’est la durabilité du partenariat », a fait savoir le dirigeant espagnol, rappelant que « les accords entre les deux parties remontent à 50 ans, durant les quelles les relations ont été ouvertes et caractérisées par la confiance ».

Faisant état de l’existence d’une forte concurrence sur le marché gazier, M. Reynes a affirmé que les deux parties ont convenu « de nouvelles conditions pour maintenir le partenariat à long terme, notamment sur les conditions de l’extension de la durée du contrat ».

Input your search keywords and press Enter.