Monday, April 2021

Les pertes colossales du secteur aérien dans le monde

e secteur aérien s’apprête à essuyer 157 milliards de dollars (132 milliards d’euros) de pertes cumulées sur les années 2020 et 2021, a prévenu mardi l’Association internationale du transport aérien (Iata), une prévision qui assombrit encore les perspectives d’une industrie déjà lourdement pénalisée par la crise sanitaire.

L’Iata, qui prédisait en juin des pertes s’élevant à 100 milliards de dollars sur la même période, s’attend désormais à un manque à gagner de 118,5 milliards de dollars en 2020 et à perdre 38,7 milliards de dollars supplémentaires l’année prochaine.

Ces prévisions témoignent de l’ampleur du défi que le secteur doit surmonter malgré les espoirs suscités par l’apparitions de vaccins.

“L’impact positif qu’ils auront sur l’économie et sur le trafic aérien ne se ressentira pas avant la mi-2021”, a déclaré à Reuters Alexandre de Juniac, directeur général de l’Iata.

Selon ses prévisions, le nombre de passagers devrait avoir chuté cette année à 1,8 milliard contre 4,5 milliards l’année dernière. L’Iata s’attend à un rebond limité à 2,8 milliards l’année prochaine.

Ces estimations sont fondées sur l’hypothèse d’une réouverture des frontières d’ici la mi-2021 favorisée à la fois par les multiplication des tests et par l’essor de la vaccination.

Input your search keywords and press Enter.