Thursday, November 2020

Les revenus de l’Algérie ne seront pas affectés suite à l’accord de l’OPEP +

Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, a déclaré que la réduction décidée lors de la réunion de l’OPEP + n’aura pas un grand impact sur les revenus en devises de l’Algérie. Il l’a qualifié l’accord « d’historique ».

Intervenant à l’émission L’invité du Matin de la chaîne 1 de la Radio Algérienne,M.Arkab a expliqué que les pays membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole « OPEP » aux côtés des pays extérieurs à l’organisation « OPEP Plus » sont parvenus à un accord de coopération pour réduire la production en trois étapes.

« La première étape qui débutera le 1er mai et durera jusqu’au 30 juin, il y aura une réduction de 10 millions de barils par jour. La deuxième étape de juillet jusqu’à la fin de décembre, connaitra une réduction de 8 millions de barils par jour. Alors que la troisième qui commencera janvier 2021 jusqu’en avril 2022 , la réduction sera de 6 millions de barils par jour. » a-t-il mentionné.

Il a qualifié l’accord conclu d’historique, indiquant par ailleurs que l’objectif, désormais, est de restaurer la santé du marché et de rétablir son équilibre.

Revenant sur l’impact sur les revenus en devises de l’Algérie suite à cette réduction, M. Arkab a rassuré qu’ils ne seront pas affectés et connaîtront un équilibre dans un avenir proche.

Concernant le rôle de l’Algérie, qui préside l’organisation de l’OPEP, M.Arkab a déclaré que l’Algérie a travaillé pour réactiver les propositions, et de rapprocher les points de vue des uns et des autres afin de parvenir à un accord qui soit accepté par tout le monde, a-t-il conclu.

Input your search keywords and press Enter.