Wednesday, June 2020

Les start-up appelées à accorder à l’heure actuelle davantage d’intérêt aux besoins des hôpitaux

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a appelé dimanche lors de la réunion périodique du Conseil des ministres, les startup à accorder à l’heure actuelle davantage d’intérêt aux besoins des hôpitaux, avant de donner des instructions pour la réactivation du Fonds de soutien aux micro-entreprises et startups et l’élaboration de lois régissant les initiatives des jeunes, avant fin avril courant.

S’exprimant au terme d’un exposé présenté par le ministre de la Micro-entreprise, des Startups et de l’Economie de la connaissance, Yassine Djeridene sur les contributions de jeunes innovants porteurs de projets et de startups dans la prévention et la lutte contre la pandémie du Covid-19, le Président Tebboune a indiqué que les startup étaient appelées actuellement à accorder davantage d’intérêt aux besoins des hôpitaux, mettant l’accent sur l’urgence de généraliser la numérisation au service de l’économie nationale, lit-on dans le communiqué sanctionnant la réunion du Conseil des ministres.

Le Président de la République a également a appelé à la transparence dans la gestion pour une rupture avec l’opacité de fait habituelle afin que le citoyen puisse le constater dans son quotidien, a ajouté la même source.

En ce sens, il a enjoint la recherche, en coordination avec le ministère du Commerce, d’une formule flexible permettant de faciliter et d’accélérer le retrait du registre de commerce par les jeunes porteurs de projets.

Le président de la République s’est félicité de toutes les initiatives jeunes, un des piliers de la relance industrielle de la nouvelle Algérie, insistant sur la libération des énergies juvéniles, dont l’exploitation est urgente pour l’Etat.

Il a instruit, à cet égard, la réactivation du Fonds de soutien aux micro-enteprises et startups, et l’élaboration de lois régissant les initiatives des jeunes dans des cadres clairs, avant fin avril courant.

Dans son exposé, le ministre de la micro entreprise, des Startups et de l’Economie de la connaissance a évoqué les contributions de jeunes innovants porteurs de projets et de startups dans la prévention et la lutte contre la pandémie Covid-19.

Des contributions traduites par la mise au point de solutions, réalisables dans l’immédiat pouvant constituer un appui direct aux efforts de l’Etat face aux défis imposés, tant en matière d’équipements médicaux, qu’en moyens de protection, de prévention et de services de soutien, ou encore pour juguler les répercussions négatives suite au ralentissement de la cadence de l’activité économique.

L’exposé a porté sur un échantillon d’innovations dans le domaine des équipements médicaux, de logiciels de numérisation du secteur de la Santé, des applications de dépistage et de diagnostic à distance, des plateformes d’enseignement à distance, du E-commerce et de dons sur internet.

Il a mis en avant également la forte adhésion des secteurs public et privé, des différentes universités et centres de recherche et des compétences nationales à l’étranger, des potentialités à encourager pour

amorcer une véritable dynamique à même de relancer l’économie.

Input your search keywords and press Enter.