Sunday, September 2020

L’importation du blé atteindra 1.5 millions de tonnes, avantage pour la France

L’Algérie va continuer d’importer du blé français. C’est ce que tente de faire comprendre un des spécialistes de cette matière première vitale en Afrique du Nord.

Jean-Philippe Everling, directeur de Transgrains France estime que les importations algériennes en blé tendre ne baisseront pas malgré les prévisions du gouvernement algérien. Selon le spécialiste, cité par l’agence reuters, « l’Algérie va importer un million et demi de tonnes en blé tendre d’ici le mois de juin ».

Intervenant lors de la conférence Paris Grain Day vendredi à Paris, Jean-Philippe Everling, a prévu qu’en plus de l’Algérie, le Maroc devrait également importer durant la même période 600 000 tonnes de blé tendre, et la Tunisie devrait réserver 200 000 tonnes.

Selon lui, ces importations profiteront d’avantage à la France, « qui a toujours été un fournisseur majeur en blé de l’Afrique du Nord en raison de sa proximité géographique qui abaisse les frais de transport».

Contrairement aux prévisions du gouvernement, la facture du blé en Algérie semble exploser et ne cesse d’augmenter. Il y a deux semaines, l’Algérie a acheté 450 000 tonnes de blé.

Input your search keywords and press Enter.